lundi 22 juin 2015

Zombie Kebab de Olivier Saraja

/!\ Ce livre a été lu à partir de l'édition numérique.


Titre : Zombie Kebab
Auteur : Olivier Saraja
Nombre de pages : -
Editeur : Walrus
Genre : Apocalyptique, Si ça bouge encore, c'est un zombie
Prix papier : 6,99 €
Prix numérique : 1,99 €
Lu sur : Cybook Odyssey HD Frontlight
Format du fichier utilisé : Epub
DRM : sans

Résumé :

Au mauvais endroit, au mauvais moment : l’expression semble avoir été pensée pour Hakim, un banlieusard qui multiplie les petits boulots pour subvenir aux besoins des siens… jusqu’au jour où un accident fait basculer sa petite vie. Hakim devient alors le « patient zéro », le point de départ d’une apocalypse zombie. Malgré sa transformation — et une faim permanente —, Hakim conserve intactes ses facultés intellectuelles (ou presque) et s’en sert pour témoigner. Que fera-t-il de son nouvel état : protéger le monde, ou bien le dévaster ?

Critique :

Le problème avec les histoires de zombies, qu'elles se veuillent horrifiques et tragiques (les Romero, The Walking Dead pour ne citer qu'eux) ou... horrifiques et comiques (Shaun of the Dead, Zombieland...), c'est que l'on tourne vite en rond : des survivants essayent d'échapper aux zombies dans un monde qui perd pied, quand des survivants n'essayent pas d'échapper à d'autres survivants tout en esquivant des zombies. Je n'évoquerai pas les romances zombies, car, sauf si vous êtes vous-même une zombinette ou un zombinou, l'idée d'avoir envie de coucher avec un gars qui pourrait (au mieux) perdre son membre viril dans le divin orifice ou (au pire) vous bouffer au petit déjeuner me laisse songeuse... (bizarre que American Horror Story n'y ait pas pensé pour la saison 3) Dans le tas, il y a bien entendu d'excellentes histoires, qui tirent leur épingle du jeu grâce à leurs personnages, leur cadre, leur mise en scène (pour les films) et j'en passe, mais il faut avouer que l'on reste en terrain connu.

Ce n'est pas tout à fait le cas avec Zombie Kebab, qui a pour narrateur... le patient zéro. Même si je suis certaine que l'on pourra bien trouver une autre oeuvre adoptant ce point de vue, cela reste suffisamment rare pour être noté. Tout comme de situer son histoire en France, et en partie dans une banlieue, qui plus est. Là où l'auteur va plus loin, c'est qu'il arrive à créer un héros - ou, plutôt, un anti-héros - passionnant en ce qu'il est faillible, pas toujours clean sur le plan moral, dépassé par les événements et obnubilé par une seule et unique chose : protéger sa famille quoiqu'il en coûte. Et comment pourrait-il en être autrement ? Hakim, étiqueté "banlieusard" et regardé de haut par les autres, n'a aucune bonne raison de sauver héroïquement la société de lui-même puisque celle-ci ne lui a jamais rien offert - si ce n'est du mépris pour ses origines ethniques et sociales.

Sous ses airs de divertissement jubilatoire doté d'un humour noir qui fait mouche, Zombie Kebab brouille les lignes faisant de ces personnages principaux ceux qui auraient eu volontiers le rôle d'antagonistes, si ce n'est de chair à canon, dans d'autres œuvres. Même si je pourrais bien trouver quelques défauts histoire de chercher la petite bête - comme les personnages secondaires peu développés, du fait de la narration à la première personne, ou une fin un petit peu trop optimiste pour une histoire aussi noire -, ce court roman ravira ceux et celles qui en ont marre des histoires de zombies traditionnelles et qui ont envie d'un autre genre de héros qu'un mec musclé et valeureux ou un autre cadre que l'éternelle Amérique apocalyptique.

Vous avez envie de lire ce livre ? Vous pouvez l'acheter dès maintenant en format ePub et Kindle via 7switch, la boutique du distributeur Immatériel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire