samedi 20 juin 2015

Mark Storm 1 : Les territoires interdits de Cendrine N William

/!\ Ce livre a été lu à partir de l'édition numérique.
/!\ Chronique publiée à l'origine le 12 octobre 2011 sur Edenia.


Titre : Mark Storm 1 : Les territoires interdits
Auteur : Cendrine N William
Nombre de pages : 486
Editeur : Voy'el
Genre : Aventure, SF
Prix papier : 20,34 euros
Prix numérique : 6,99 euros
Lu sur : Cybook Orizon
Format du fichier utilisé : Epub

Résumé :

« Les Territoires Interdits ». C’est ainsi que se nomme cette part de la galaxie restée, envers et contre tout, en dehors des lois de l’Union. Par le sang du clan de Talis, Mark Storm lui est lié à jamais, univers farouche dont il touchera les limites extrêmes en intégrant les rangs de la Horde, la plus terrible des organisations pirates. Il finira par prendre ses distances, travaillant pour lui seul sous le nom donné par ses frères d’armes : Cobra. Recherché depuis par la Patrouille de l’Espace, unique et toute puissante police des Territoires Unis, son chemin aurait certainement fini par croiser celui du Colonel Alen Warmer, l’un de ses membres les plus acharnés. Mais pas dans ces circonstances… Cette rencontre va les entraîner vers quelque chose que jamais ils n’auraient pu imaginer. Comme leurs deux mondes respectifs, l’un et l’autre auront des choix à faire, des choix auxquels rien ne les avait préparés.

Critique :

Une petite note de 2015 avant de vous laisser lire : contrairement aux autres chroniques, celle-ci n'est pas tout à fait positive. Lorsque j'ai découvert la série Mark Storm, certaines choses me décevaient. Mais malgré ces déceptions, j'ai persévéré. Bien m'en a pris. Le deuxième était meilleur, le troisième volume m'a vraiment plu et j'ai hâte de rattraper mon retard en lisant le quatrième. Publier la critique du troisième sans celles du premier et du deuxième n'aurait pas eu de sens. Donc j'ai décidé de faire une entorse à ma règle et d'expliquer le pourquoi du comment ! Je pense que le style de Cendrine N William a vraiment mûri avec le temps et que sa série, dans son ensemble, mérite l'intérêt des amateurs de space opera. Par ailleurs, tout avis est subjectif, et ce qui m'avait posé souci à l'époque pourra plaire à d'autres...!

Depuis que je l'avais vue sur le site Unification, la couverture de Mark Storm me faisait de l’œil. Les critiques, plutôt bonnes, aussi. Alors, quand j'ai vu qu'il était dans le catalogue de Voy'el, je n'ai pas pu résister et je me suis jetée sur la version numérique.

Le début de ce premier volume m'a beaucoup emballé, même si j'étais un peu contrariée en ayant l'impression d'avoir affaire à un héros pirate un peu trop parfait et à des personnages secondaires un peu trop faire-valoir. Malheureusement, j'ai trouvé que l'intrigue s'essoufflait par la suite, ceci pour plusieurs raisons.

Si Mark Storm se montre plus vulnérable et si certains protagonistes s'épaississent, ce qui est une bonne chose, j'ai trouvé que les événements suivaient toujours le même fil conducteur : un plan, une bataille, une capture (volontaire ou accidentelle) et une fuite. Je n'ai pas non plus été surprise par certaines révélations alors que leur annonce m'a laissé l'impression qu'il aurait fallu que je le sois.

Le style, plus focalisé sur l'action que sur l'introspection et la description a commencé à me lasser aussi, parce que j'avais parfois l'impression qu'on passait trop vite sur les réactions de certains personnages ou sur des situations qui auraient mérité un peu plus de développement. Du fait de cette précipitation générale, j'ai parfois eu du mal à me sentir impliquée dans les événements ou à percevoir le conflit entre les deux camps comme quelque chose de vraiment crucial. Je reconnais pourtant qu'il y a là les bases d'un univers de space opera intéressant, que les personnages ont tous un fond intéressant, mais je n'ai pas rencontré l'émotion. Avec moi, c'est tout ou rien. Je suis très difficile aussi.

Malgré tout, je suis curieuse de voir comment la série va évoluer. Je ne suis pas non plus du genre à me laisser décourager par une impression mitigée. Et, surtout, quand je commence une série, j'estime important de la finir (oui, je n'ai pas fini la série de PJ Farmer mais j'avais envie de brûler le dernier volume au milieu !). J'ai donc déjà entamé le second volume. Il faut dire aussi que cette affaire de voyage temporel m'intrigue.

En conclusion, ce premier volume de Mark Storm plaira aux lecteurs qui aiment les récits où l'action est effrénée et l'introspection peu présente. Pour ceux qui se passionnent plutôt pour l'approfondissement de la psychologie des personnages, ce premier volume pourra laisser un goût de "trop peu" malgré un univers prometteur.


Vous avez envie de lire ce livre ? Vous pouvez l'acheter dès maintenant en format ePub et Kindle via 7switch, la boutique du distributeur Immatériel.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire